S’Hab la Zup, filmer la dignité des quartiers populaires

Captivant et émouvant le film documentaire S’Hab la Zup, du réalisateur  Madani Marzuk a véritablement conquis le public de la Carmagnole ce jeudi 6 février. Animée par Hocine Zeghbib, coopérateur de la Carmagnole et membre de l’association Droit au logement (DAL), la soirée a échangé avec Madani, le réalisateur, Sébastien Allary, représentant et porte-parole du DAL à Montpellier, Hamza Aarab, membre de l’ex association « Justice pour le Petit Bard », Marwan Baraka, acteur associatif, et Isabelle Berry-Chikhaoui, universitaire géographe à Montpellier.

L’histoire émouvante et politique de la ZUP des quartiers nord de Nîmes, quartier populaire s’il en est, investi et approprié comme territoire vécu et incarné dans les joies et les peines partagées telle une « famille » et dont l’énergie des habitants pour le faire vivre en dignité et en solidarité force le respect et l’admiration.

Une histoire triste aussi évidemment tant les politiques n’ont eu de cesse de laisser ce quartier à l’abandon, dans le mépris, voire dans la volonté délibérée de le ghettoïser. Une histoire révoltante.

Un parallèle a pu être fait avec le quartier du Petit Bard à Montpellier où l’on retrouve la même surdité, le même aveuglement, la même ignorance des décideurs politiques face aux demandes et aux choix des habitants de voir leur lieu de vie respecté, d’avoir des services publics dignes de ce nom, des écoles, des services de santé, de voirie, de transport, des commerces, etc.

Tant de mobilisation et d’énergie dépensées par les habitantes et les habitants de ces deux quartiers, accompagnés par les travaux de chercheurs investis depuis des années, doivent donner l’exemple et nous rendre espoir pour que ces quartiers retrouvent respect et reconnaissance dans une véritable politique urbaine humaine, écologique, solidaire.shab la zup2 300x169 - S'Hab la Zup, filmer la dignité des quartiers populaires