Antillais, psychiatre, acteur de la décolonisation de l’Algérie, dont il incarna la nationalité toute neuve, Frantz Fanon fut l’un de ces militants qui contribua avec courage, humanité et détermination à la liquidation des derniers vestiges de l’Empire. Il n’y survivra pas : il est emporté par la maladie en 1961, mais sa mémoire continue d’irriguer les combats de tous ceux qui poursuivent la lutte pour la libération des corps et des esprits partout dans le monde.

En partenariat avec la CIMADE, la Carmagnole projette le film de Hassane Mezine, « Fanon hier, aujourd’hui »