Eloi Valat n’est pas historien.
Il raconte la Commune telle qu’il l’imagine après avoir lu presque tout ce qui a été écrit à son sujet, véritablement habité par cet événement auquel il a consacré de nombreux ouvrages :
Le Journal de la Commune”, “Louises – Les femmes de la Commune”, “La semaine sanglante”, “Dessiner la Commune“, jusqu’à “L’enterrement de Jules Vallès“.

Ici, à partir d’extraits du Journal Officiel de la République française, publié par et pendant la Commune, il dessine à la plume, dans un style expressionniste, les héros du jour : ouvrières, journaliers, petit peuple, marmots, insurgés, communeuses et communards… De grands aplats de couleurs leur donnent chair et sang. On pense aux phrases de Jules Vallès « Le ciel est d’un bleu cru, avec des nuées rouges. On dirait une grande blouse inondée de sang. »
Les planches d’Eloi Valat donnent à voir une révolution au quotidien, dans sa banalité lyrique, héroïque, tragique.

L’exposition, à l’initiative de l’association La Carmagnole et en partenariat avec le Département de l’Hérault dans le cadre du 150e anniversaire de La Commune, présente une sélection de 20 panneaux choisis par l’auteur.
Elle est visible au Domaine départemental montpelliérain Pierres-Vives (907 rue du Professeur Blayac à Montpellier, accès ci-dessous) du 15 juin au 31 juillet, du mardi au samedi, de 10h à 18h.
L’ensemble des 70 planches et une interview d’Eloi Valat sont disponibles sur le site des Archives départementales de l’Hérault: archives-pierresvives.herault.fr.

Pour aller à Pierres-Vives :
• En tram :
ligne 3 Arrêt Hôtel du département (puis bus N°19 Direction Pierre de Coubertin : arrêt Lycée Léonard de Vinci).
ou ligne 1 Arrêt Halles de la Paillade (puis bus N°19 Direction Hôtel du département : arrêt Lycée Léonard de Vinci).
• en Bus:  n°19 Arrêt Lycée Léonard de Vinci.
• En voiture : Parking visiteurs gratuit à proximité.

Programme complet des 150 ans ci-dessous