Le 17 mars 1979, Radio Lorraine cœur d’acier, « radio de lutte » de la CGT, émet pour la première fois, au vu et au su de tous mais en totale illégalité, depuis l’ancien hôtel de ville de Longwy, à l’aide d’une antenne fixée sur le toit de l’église.
Animée par les journalistes Marcel Trillat et Jacques Dupont, la radio ne diffuse que quelques heures par jour. Mais, au plus fort des mobilisations contre le démantèlement de la sidérurgie, s’y retrouvent syndicalistes, ouvriers, femmes de sidérurgistes, commerçants, immigrés, enseignants, journalistes et artistes venus de Paris. A chaque tentative d’évacuation par les CRS, on y sonne le tocsin et des milliers de personnes viennent protéger la radio. La chanson Le Chiffon rouge de Michel Fugain et Maurice Vidalin en constitue l’emblème musical.
À l’été 1980, les nouveaux dirigeants de la CGT évincent cependant les deux journalistes et en modifient le contenu. La radio perd de son influence et finit par être évacuée par les CRS début 1981.

Cette histoire sera retracée sous la forme d’une émission-conférence avec Ingrid Hayes, maîtresse de conférence en hisoitre à l’Université Paris Nanterre, chercheuse à l’IDHES et auteur de : « Radio Lorraine coeur d’acier, 1979-1980. Les voix de la crise » (Presses de Sciences Po)
animée par Jean-Jacque Chauchard (Oaqadi), Robert Martin (RPH), Boris Chenaud (La Carmagnole).
Elle sera évidement suivie d’un débat.

RLCA - La radio, outil de lutte et d'émancipation