En raisons des contraintes Covid, l’accès à cette conférence est sur réservation.
Utilisez pour cela le formulaire au bas de cette page.

Jules Durand – surnommé alors “le Dreyfus ouvrier” – est devenu fou et s’est éteint, réhabilité mais solitaire, à l’asile de Rouen en 1926.
Il avait été condamné à mort par la cour d’assises du Havre fin 1910, suite à la machination montée contre lui par la Compagnie Générale Transatlantique. Celle-ci ne lui pardonnait pas le succès de la grève des charbonniers qu’il avait lancé et qui avait été massivement suivie. Considéré à tort lors de son procès comme responsable d’une rixe mortelle sur le port, la Cour de Cassation l’avait totalement réhabilité en juin 1918.

MarcHedrich 300x225 - "L'affaire Jules Durand" - Un crime judiciaire
Marc Hedrich, le conférencier et auteur de “l’Affaire Jules Durand”, sous-titré “Un crime judiciaire“, est magistrat et membre du Syndicat de la Magistrature.

Ce débat est proposé par la LDH (Ligue des droits de l’homme) et la Carmagnole et soutenu par la CGT, les Amis du Monde Diplo, le Syndicat des Avocats de France, le Syndicat de la Magistrature et l’UCL.
En partenariat avec la librairie Le Grain des Mots

Formulaire de réservation