De 1871 à 1879, des milliers de femmes et d’hommes de la Commune de Paris, condamnés par les Conseils de guerre versaillais, ont été déportés en Nouvelle Calédonie.
Durant cette période ils ont écrit de nombreuses lettres à leurs familles et amis restés en Métropole. Beaucoup de ces courriers ont été perdus, retardés et surtout censurés (« retenus » comme il était spécifié à l’époque).
La lecture proposée par Denis Leandri et Claude Maurice permettra, pour la première fois peut-être, d’entendre des mots qui n’ont jamais été lus par leurs destinataires.
Cette place laissée un court instant à la petite histoire dans la grande fait que ces voix reprennent vie et que leurs auteurs se réincarnent dans nos mémoires.

Denis Leandri et Claude Maurice remercient Virginie Buisson et les Archives Nationales d’Outre-Mer.

Cette soirée est la première du retour au présentiel depuis la mi-octobre dernier. Elle reste soumise à des conditions de jauge stricte et son accès se fait sur réservation (formulaire au bas de cette page).
Elle sera également diffusée en web-live sur la chaîne Youtube de la Carmagnole (accessible par ce lien).

Programme complet des 150 ans ci-dessous

Formulaire de réservation