Le 21 janvier dernier, le 100e anniversaire de la mort de Lénine suscitait…un flop commémoratif retentissant.

Pourtant, quoique l’on veuille garder ou pas de la pensée de Lénine, force est de reconnaître que l’intervention historique du personnage a nourri plus que tout autre les enjeux politiques du 20e siècle.
Le mois dernier, dans Regards, l’historien Roger Martelli, écrivait : « On dit parfois que le XXe siècle est né deux fois : en août 1914, quand se déclenche le cataclysme du conflit mondial ; en novembre 1917, avec la révolution bolchevique. On ajoute qu’il se clôt avec la disparition de l’Union soviétique, qui referme le cycle ouvert en 1917. Si l’on accepte cette chronologie, on conviendra aisément que Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine, est une figure structurante du siècle passé. »

A la Carmagnole, on n’aime ni l’injonction au silence ni le panurgysme médiatique. Encore moins l’inculture historique.
Alors, entre ceux qui détestent l’artisan du bolchévisme et ceux qui lui vouent encore un culte adoratoire, on pense qu’il y a la place pour comprendre le léninisme et s’interroger sur les enseignements qu’on peut en tirer aujourd’hui

Pour partager cette réflexion, La Carmagnole accueillera ce jeudi 29 février Marina Garrisi, autrice de « Découvrir Lénine » paru aux Editions Sociales (coll. Les propédeutiques – janvier 2024).