La Carmagnole et les gilets jaunes

 

Le mouvement des gilets jaunes, avec toutes les interrogations et inquiétudes légitimes que ce mouvement a pu engendrer,  devait nécessairement interpeller La Carmagnole ! Un lieu dédié à la réflexion et à l’action éco-citoyenne, solidaire qui travaille à la convergence des luttes pour mettre fin à la domination de l’argent et de la violence se reconnaît dans la révolte et la plupart des revendications des gilets jaunes. Très vite, une partie de ses militants a pris position pour accompagner, soutenir les manifestants postés aux grands ronds points de l’agglomération. Une réflexion collective s’est développée dans nos murs pour mieux accorder nos positions et nos points de convergence avec le mouvement et au-delà. Ce samedi 1er décembre, un apéritif débat  a réuni un grand nombre de participants aux manifestations et de coopérateurs :  dans l’ambiance conviviale habituelle à la Carmagnole, on a pu réfléchir ensemble à la révolte dont nous sommes  partie prenante sans en omettre les zones d’ombre mais en y insufflant toute l ‘énergie et la conscience politique que notre mouvement coopératif  porte et développe.

IL est temps de reprendre la grande utopie réalisée en 1789 dont La Carmagnole est l’emblème,  avec  les atouts culturels que notre histoire nous a légués, « d’abolir les privilèges » comme le réclament à leur façon la plupart des gilets jaunes et se donner ensemble les moyens de construire une société humaine, respectueuse de la vie sans laisser la voie libre à la bête immonde qui relève la tête des qu’on lui laisse le terrain libre !

Cher(e)s Ami(e)s de la Carmagnole,

« Gilets jaunes » Acte 6,… 7… 8… et plus, si solidarités.

Décidément ce gouvernement Macron est vraiment dur de la feuille… de paye !!! A la Carmagnole, en seulement quelques réunions avec des « gilets jaunes » , on a bien compris leur ras le bol et rejoint leur lutte.
Depuis mai 2018, avec ses 200 coopératrices/teurs et 2000 ami(e)s, la Carmagnole est devenue un espace alternatif de liberté, de réflexion politique, de projets culturels… unique à Montpellier.
Pour 2019, nous maintenons le cap de nos soirées festives, de nos conférences /débats où politique et culture se serrent les coudes.
Venir boire un verre à la Carmagnole, déguster quelques tapas entre ami(e)s , échanger avec les autres en prise directe, c’est encore faire écho à la solidarité des ronds-points, à la Marche pour le Climat, à l’aide aux migrants, à la défense du Service public et à l’autogestion de tous nos biens communs inaliénables dont notre part d’humanité.

Sachons rester réceptifs aux signes précurseurs des grands changements auxquels nous travaillons toutes et tous car en 2019 comme en 1848,
« Ceux qui vivent
Ce sont ceux qui luttent »
(Victor Hugo, Les Châtiments décembre 1848)

Signé Daniel Séverac, Coopérateur de la Carmagnole

Nos meilleurs vœux à toutes et tous, vos proches et vos ami(e)s pour cette nouvelle année 2019 !

Rencontre autour de la question du Référendum d’Initiative Citoyenne à la Carmagnole avec les GJ de différents rond-points de Montpellier et Logan Girard, doctorant en droit constitutionnel le 18 décembre dernier.

Soirée Désenfumage à la Carmagnole sur les annonces de Macron

Communiqué de Presse de la Carmagnole du 11/12/2018 : Entre fin du Monde et fin de mois on ne choisit pas!

Ce samedi près de 5000 personnes ont arpenté les rues de Montpellier de la place de l’Europe à la place de la Comédie. Beaucoup de gilets jaunes ont participé à cette marche dont les objectifs était d’alerter la population et les gouvernants qu’il y avait urgence, urgence à changer le système pour ne pas changer le climat, urgence de mettre en place, ici et maintenant, la transition écologique qui répondrait également à l’urgence sociale.

Une place de la Comédie toute de jaune et de vert mêlée pour l’alerte Climat de 16H05. Deux jours avant la marche, à la Carmagnole, les référent.e.s des différents blocages du territoire montpelliérain et les organisatrices et organisateurs de la marche pour le Climat s’étaient donnés rendez-vous pour réfléchir ensemble à la jonction de leur mouvement ce 8 décembre. Une évidence car leurs combats sont complémentaires pas de transition énergétique sans justice fiscale et pas de justice sociale possible si l’on ne répond pas à l’urgence climatique. C’est donc ce jeudi 6 décembre qu’a été décidé et organisé cette jonction à laquelle nous avons assisté ce samedi place de la Comédie. Une jonction entre le rassemblement des Gilets Jaunes et la marche pour le Climat, autour de la mappemonde, entourant de jaune et de vert mêlé le globe pour tirer ensemble la sonnette d’alarme. Nous devons toutes et tous ensemble agir, et vite si nous voulons éviter la catastrophe qui touchera d’abord les pays du sud, d’abord les plus précaires, si nous voulons préserver la planète pour sauver l’humanité ! Une très belle manifestation familiale qui s’est terminé place Albert 1er et où GJ, militants associatifs, syndicaux, politiques se sont donnés rendez-vous pour la prochaine marche. Changeons le système pas le Climat: Justice fiscale, justice sociale, transition écologique même combat !
La Carmagnole

Le 8 décembre 2018, à Montpellier, de 14H30 à 17H. Enorme confluence de « Gilets verts et jaunes » vers les prémisses d’une écologie sociale citoyenne.

De la place de l’Europe, en passant par la Comédie jusqu’à la place Albert 1er, la Marche pour le climat, jumelée au SOS des revendications sociales des Gilets jaunes, a déclenché une onde de choc. Riche de toutes ses différences et initiatives citoyennes, cette marche a plaidé, à coups de joyeux tintamarres et applaudissements spontanément orchestrés, pour le gilet de sauvetage écologique de la planète et la remise à flot d’une justice sociale précarisée par les violences stratégiques de l’économie néolibérale. Ce défilé pacifique mais déterminé tranche avec les images du chaos parisien, diffusées en boucle par les grands médias télévisuels, incapables d’informer sur les forces positives présentes dans la rue et qui constituent pourtant la seule alternative politique aux dérives fascisantes actuelles. C’est dans cet état d’esprit que nous nous sommes retrouvés nombreux à la Carmagnole pour échanger comme après chaque manifestation.